À votre marché public, de la fraîcheur jusqu’en octobre!

Publié dans S'approvisionner, par Association des marchés publics du Québec
logo_ampq_2014_cmyk

Octobre. Temps des pommes. Temps des conserves. Temps de sortir ses vêtements chauds. Temps des couleurs. Temps des rayons de soleil un brin nostalgiques… Temps de profiter des belles journées automnales dans les marchés publics!

Revêtir son pull, entamer une marche vers son marché public sac à l’épaule, le remplir de saveurs et de fraicheur d’ici, s’arrêter prendre un petit café, revenir à la maison, se mettre aux chaudrons et embaumer la maison de doux parfums gourmands… voilà la parfaite journée d’automne!

Si les récoltes se font moins abondantes, elles sont encore très généreuses en variété et saveurs dans les marchés publics de plusieurs régions. Vous y trouverez assurément de quoi inspirer votre journée d’automne parfaite et votre gourmandise.

D’abord, vous ne manquerez pas d’être attiré par les pommes du Québec qui rougissent les étals aux côtés des belles poires et prunes d’ici. Croquez-les ou cuisiniez-les en croustades ou tartes décadentes ou encore en compotes qui goûtent le ciel.

Au détour d’un autre kiosque, les aubergines, les poivrons, les tomates… vous feront à coup sûr de l’œil. Ne résistez pas! C’est le temps parfait pour se faire une bonne ratatouille! Dirigez-vous vers le site de l’Association des marchés publics du Québec (AMPQ) pour une suggestion de « ratatouille du marché » de Julie Aubé, nutritionniste gourmande.

Il vous manque un ingrédient? Si la ratatouille est à la base un plat de légumes qui contient aubergines, tomates, courgettes, oignons, des poivrons et de l’ail, il ne sera pas un sacrilège d’y mettre votre propre touche en y ajoutant d’autres légumes de saison que vous trouverez à votre marché (chou kale, poireaux, etc.). Accompagné d’un bon pain frais du marché, ce plat est des plus réconfortants!

Sur un autre étal, le chou-fleur vous fera peut-être du charme. Laissez-vous charmer! S’il est quelque peu banal cuit à la vapeur, il devient raffiné transformé en purée ou en potage crémeux. Et que dire d’un steak de chou-fleur! Une autre suggestion de Julie Aubé que vous trouverez sur le site de l’AMPQ.

Il suffit d’un peu d’imagination pour savourer encore pour plusieurs jours les saveurs d’ici. Vous n’avez pas le cœur à cuisinier ? Exit la culpabilité! Les marchés publics vous offrent aussi la possibilité de faire le plein de plats préparés avec amour par les artisans.

Pour trouver un marché public reconnu par l’Association des marchés publics du Québec près de chez vous, consultez le site AMPQ.CA. Bon marché automnal!